Un chrétien peut-il tomber en disgrâce avec Dieu?

This page is also available in: English (Anglais) العربية (Arabe) हिन्दी (Hindi)

Un chrétien peut certainement tomber en disgrâce auprès de Dieu. Un chrétien ne devrait pas prendre l’amour de Christ (1 Jean 4: 8), la puissance de son sang salvateur (1 Pierre 1: 18-19) ou la promesse de sécurité spirituelle (Romains 8: 35-39) comme une licence pour la désobéissance (Romains 6: 1).

La Bible n’enseigne nulle part que les chrétiens qui, par exemple, perdent leur premier amour sont toujours en faveur de Dieu. Aux chrétiens d’Éphèse qui avaient perdu leur premier amour, Jésus a dit: “Souviens-toi donc d’où tu es déchu, et repens-toi, et fais les premières oeuvres; autrement, je viens à toi et j’ôterai ta lampe de son lieu, à moins que tu ne te repentes.” (Apocalypse 2: 5).

Les chrétiens qui deviennent tièdes ne peuvent pas rester en faveur de Dieu et s’attendre à recevoir «la couronne des justes» le Jour du Jugement. Les chrétiens tièdes doivent «se repentir» ou, a dit Jésus, «je vais te vomir de ma bouche» (Apocalypse 3:19, 15-16). Contrairement aux chrétiens imparfaits mais sauvés qui s’efforcent de «marcher dans la lumière» (1 Jean 1: 5-10), les chrétiens vivant dans le péché perdent leur faveur et doivent se repentir pour regagner leur salut. Un chrétien ne peut prétendre à la vie éternelle s’il ne reste pas fidèle au Christ. Jésus a enseigné: “ Sois fidèle jusqu’à la mort et je te donnerai la couronne de vie.” (Apocalypse 2:10).

Il y a certaines choses qu’un chrétien doit avoir pour obtenir la faveur de Dieu, par exemple, un chrétien doit pardonner aux autres pour être pardonné. Jésus a dit: «Car si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi à vous. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs fautes, votre Père ne pardonnera pas non plus vos fautes »(Matthieu 6: 14-15). Qu’est-il arrivé au serviteur à qui une dette énorme avait auparavant été remise, mais qui n’a pas par la suite annulé la petite dette d’un autre? “son seigneur, étant en colère, le livra aux bourreaux” (Matthieu 18:34) “Ainsi” Jésus a dit “ aussi mon Père céleste vous fera, si vous ne pardonnez pas de tout votre coeur, chacun à son frère.” (18:35). Lorsqu’une personne reçoit le don du salut (par la foi confessée, le repentir et l’immersion dans l’eau – Actes 2:38; 8: 26-40; 16: 30-34; 22:16) et devient chrétienne, Dieu lui pardonne sa dette. Cependant, s’il s’endurcit et ne pardonne pas, Dieu «le livrera aux bourreaux» (Matthieu 18:34; 25: 31-46).

Est-il possible pour un chrétien de tomber en disgrâce et de perdre la faveur de Dieu? Oui, un chrétien peut tomber en disgrâce en devenant volontairement désobéissant à Jésus-Christ.

Jésus a dit: “Ce ne sont pas tous ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.” (Matthieu 7:21). La profession seule ne vaut rien. Celui qui prétend connaître Dieu et qui désobéit à ses commandements «est un menteur, et la vérité n’est pas en lui» (1 Jean 2: 4). La foi en Dieu doit produire des fruits d’obéissance à la loi de Dieu. Il est vrai que « De même aussi la foi, si elle n’a pas d’oeuvres, est morte par elle-même » (Jacques 2:17), mais il est également vrai que les œuvres non accompagnées d’une foi sincère et vivante sont également «mortes» (Hébreux 11: 6). Mais la bonne nouvelle est que Dieu fait les bonnes œuvres dans nos vies lorsque nous nous soumettons à lui (Philippiens 2:13).

À son service,

Équipe BibleAsk

This page is also available in: English (Anglais) العربية (Arabe) हिन्दी (Hindi)

Subscribe to our Weekly Updates:

Get our latest answers straight to your inbox when you subscribe here.

You May Also Like