Pourquoi Jésus a-t-il marché sur l’eau?


Jésus a marché sur l’eau.

Jésus a marché sur l’eau pour fortifier la foi faible de ses disciples. Le passage suivant du livre classique « Le désir des âges » décrit mieux cette expérience unique : 

Après le miracle de nourrir des milliers de personnes, « Dans son enthousiasme, le peuple est aussitôt prêt à le couronner roi… Se concertant, ils conviennent de le prendre de force et de le proclamer roi d’Israël. Les disciples s’unissent à la multitude pour déclarer que le trône de David est l’héritage légitime de leur Maître…

Ils s’arrangent avec empressement pour réaliser leur objectif ; mais Jésus voit ce qui se passe et comprend la situation, contrairement à eux, quel serait le résultat d’un tel mouvement… Appelant ses disciples, Jésus leur ordonne de prendre la barque et de retourner immédiatement à Capernaüm, Le laissant renvoyer le peuple…

Lorsqu’il fut laissé seul, Jésus « monta à l’écart sur une montagne pour prier ». Pendant des heures, il a continué à implorer Dieu. Ces prières n’étaient pas pour lui-même mais pour les hommes. Il a prié pour obtenir le pouvoir de révéler aux hommes le caractère divin de Sa mission, afin que Satan n’aveugle pas leur compréhension et ne pervertisse pas leur jugement…

Ils (les disciples) murmurèrent parce qu’il ne leur avait pas été permis de Le proclamer roi. Ils se reprochaient de s’être si facilement soumis à ses ordres. Ils pensaient que s’ils avaient été plus persévérants, ils auraient pu atteindre leur objectif. L’incrédulité prenait possession de leurs esprits et de leurs cœurs. L’amour de l’honneur les avait aveuglés…

Une violente tempête s’était abattue sur eux… Dans la tempête et l’obscurité, la mer leur avait appris leur propre impuissance, et ils aspiraient à la présence de leur Maître…

Jésus ne les avait pas oubliés. Le Veilleur sur le rivage a vu ces hommes effrayés luttant contre la tempête. Pas un instant il n’a perdu de vue ses disciples. Avec la plus profonde sollicitude, ses yeux suivirent le bateau secoué par la tempête avec son précieux fardeau…

Lorsque leurs cœurs furent maîtrisés, leur ambition impie apaisée, et dans l’humilité ils prièrent pour obtenir de l’aide, celle-ci leur fut accordée. Au moment où ils se croient perdus, une lueur révèle une silhouette mystérieuse qui s’approche d’eux sur l’eau… Leur Maître bien-aimé se retourne, sa voix fait taire leur peur : « Rassurez-vous : c’est moi ; n’aie pas peur. »

A Son service,

Équipe BibleAsk

Leave a Comment