Pourquoi les esprits impurs retournent-ils avec septs esprits de plus pour posseder une personne?

This answer is also available in: English

“Lorsqu’un esprit immonde est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti; et étant revenu, il la trouve vide, balayée et ornée. Alors il s’en va, et prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui, et étant entrés dans la maison, ils y habitent; et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en arrivera ainsi à cette méchante race.”
(Matthieu 12:43-45)

Le commentaire de Christ ici est une continuation de sa discussion sur le péché impardonnable (vs. 31-37). L’instruction concerne ceux qui ont accepté le message de l’Évangile avec joie d’abord, mais ont refusé plus tard de se soumettre à la transformation du Saint-Esprit. Ceux-ci n’avaient pas encore commis le péché impardonnable, et Jésus les avertis de ne pas le faire.

Le chrétien qui a reçu l’amour de Dieu a un rôle à jouer pour maintenir sa connection avec Dieu. Car la marche chrétienne ne consiste pas principalement à rester loin du mal, mais plutôt à appliquer l’esprit et la vie fidèlement à ce qui est bon. Il ne suffit pas que les démons soient chassés d’eux, mais l’Esprit de Dieu doit entrer dans la vie et la transformer (2 Chron. 6:16; Éphésiens 2:22).

La soumission au Christ donne un nouveau pouvoir pour résister au mal (Romains 6:16), et les esprits impurs ne peuvent jamais entrer dans le cœur. Notre seule sécurité est en complète capitulation au Christ, afin qu’il entre et vives sa vie parfaite en nous (Gal. 2:20; Rév. 3:20). Cette parabole est un avertissement contre la passivité; Les chrétiens doivent «chercher activement les choses ci-dessus» (Col. 3: 1, 2). Le défaut de le faire résulte dans un état d’affection pire que l’original. Car l’esprit maléfique reçoit 7 (nombre complet) esprits maléfiques de plus pour s’assurer que le plus faible ne sera plus échappé.

Cette même condition ressemble également à une rechute de santé physique qui se produit lorsqu’un patient ne parvient pas à réaliser sa faiblesse physique. De même, trop souvent, ceux qui ont été guéris de la maladie du péché subissent une rechute spirituelle et deviennent plus faibles qu’ils ne l’étaient au début. Ils ne réalisent pas combien ils doivent être prudents, non seulement pour éviter la tentation, mais pour permettre à Dieu de les transformer quotidiennement. Le roi Saul en est un exemple. Saul, en un point, a été rempli par le Saint-Esprit (1 Sam. 10: 9-13), mais plus tard ne s’est pas rendu complètement à Dieu et a été exposé au contrôle d’un esprit maléfique (1 Sam. 16 : 14) qui l’a finalement conduit à se suicider (1 Sam. 31: 4).

À son service,
L’Équipe BibleAsk

This answer is also available in: English