Les sages qui sont venus voir Jésus étaient-ils des astrologues?

SHARE

By BibleAsk French


Les Mages – Astrologues

Les mages ou les « sages de l’Est » étaient des astrologues. Ils connaissaient bien l’astrologie, qui était une science très appréciée à cette époque (Matthieu 2). Selon l’historien Hérodote, les mages étaient une tribu au sein du peuple plus vaste appelé les Mèdes. Depuis l’empire babylonien jusqu’à l’empire romain, ils ont conservé une place d’une importance et d’une importance considérables en Orient. Et au cours des quatre empires mondiaux, ils ont exercé une grande influence en tant que conseillers de la royauté en Orient. Par conséquent, ils ont acquis la réputation d’être des hommes sages.

La mention la plus longue des mages dans l’Ancien Testament se trouve dans le livre de Daniel. Bien que les mages soient issus d’une religion païenne, la position et l’influence de Daniel sur les mages les orientaient vers la connaissance du vrai Dieu. Et pour ceux qui ont étudié sincèrement l’Ancien Testament, le Saint-Esprit les a guidés pour comprendre les prophéties qui prédisaient la venue du Messie.

La grande foi des mages en Dieu

Les mages étaient avertis de la naissance d’un roi en Judée par l’apparition de Son étoile. Ils ont interprété ce phénomène inhabituel comme l’accomplissement de la prophétie de Balaam selon laquelle « une étoile surgira de Jacob » (Nombres 24 : 17). Ils se rendirent donc en Judée à la recherche du nouveau roi. Ils ont « vu Son étoile dans l’Orient et sont venus Lui rendre hommage » (Matthieu 2 : 1,2).

Par la foi, ils ont rendu visite à Jésus pour lui rendre hommage après sa naissance (Matthieu 2 :1-2 :12). À leur arrivée à Jérusalem, ils contactèrent le roi Hérode pour déterminer l’emplacement du lieu de naissance du roi des Juifs. Hérode, troublé par cette nouvelle, leur répondit qu’il n’avait pas entendu parler de l’enfant, mais leur parla d’une prophétie selon laquelle le Messie naîtrait à Bethléem (Michée 5 : 2).

Ensuite, Hérode les a exhortés à lui faire savoir quand ils trouveraient le bébé afin qu’il puisse également l’adorer (Matthieu 2 : 8). Conduits par l’étoile de Bethléem, les mages trouvèrent l’enfant Jésus et l’adorèrent. Ils lui offrirent également « des dons, de l’or, et de l’encens et de myrrhe » (Matthieu 2 : 11).

Ensuite, le Seigneur les avertit dans un rêve de ne pas retourner auprès d’Hérode. Alors ils retournèrent dans leur pays par un autre chemin (Matthieu 2 : 12). En colère, Hérode, se rendant compte qu’il avait été trompé par les mages, envoya et mit à mort tous les enfants mâles âgés de deux ans et moins qui étaient à Bethléem (Matthieu 2 : 16).

Il est un peu ironique et étonnant que certains des premiers peuples au monde à reconnaître l’arrivée du Roi des rois soient des Gentils et non des Juifs. L’histoire reflète cette ironie du rejet dans Jean 1 : 11 où il est dit à propos de Jésus : « Il est venu chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçu. » Cela prouve que Dieu a des enfants dans toutes les religions, même parmi les astrologues païens. Le Seigneur les appelle à rechercher la vérité et à trouver le bon chemin. Jésus dit : « J’ai aussi d’autres brebis qui ne sont pas de ce troupeau : je les amènerai aussi, et elles entendront ma voix ; et il y aura un seul troupeau et un seul berger » (Jean 10 : 16).

A son service,

Équipe BibleAsk

We'd love your feedback, so leave a comment!

If you feel an answer is not 100% Bible based, then leave a comment, and we'll be sure to review it.
Our aim is to share the Word and be true to it.