Les déclarations historiques de la Bible sont-elles précises?

Author: BibleAsk French


Découvertes archéologiques et la Bible

Les déclarations historiques de la Bible sont exactes. Parfois, temporairement, on ne trouve pas de preuves pour étayer certains faits historiques tirés des Écritures, mais avec le temps, ces preuves apparaissent. De récentes découvertes archéologiques ont prouvé l’authenticité des personnages, des villes et des événements bibliques. Voici quelques faits :

Les manuscrits de la mer Morte, découverts en 1948 et datant de 150 à 170 avant JC, contenaient tout ou partie des livres de l’Ancien Testament, à l’exception du livre d’Esther.

Le cylindre de Cyrus, découvert en 1879, relate le renversement de Babylone par Cyrus et la délivrance ultérieure des captifs juifs (Ésaïe 45 ; 2 Chroniques 36 ; Esdras 1).

La pierre de Rosette, découverte en 1799 en Égypte par les scientifiques de Napoléon, était écrite en trois langues : hiéroglyphes, démotique et grec. Cela a permis de percer le mystère des hiéroglyphes qui ont contribué à confirmer l’authenticité de la Bible.

La pierre moabite, découverte en 1868 à Dibon, en Jordanie, a confirmé les attaques moabites contre Israël telles qu’elles sont enregistrées dans (2 Rois 1 et 3).

Les lettres de Lachish, découvertes en 1932-1938, à 24 milles au nord de Beer Sheva, décrivent l’attaque de Nabucadnestar sur Jérusalem en 586 avant JC (2 rois 25 : 1).

Les déclarations historiques de la Bible sont exactes

Les découvertes archéologiques ont prouvé de nombreux détails de la Bible qui avaient été bafoués par les critiques :

  1. Les sceptiques ont déclaré que le récit biblique de Moïse n’était pas fiable car il mentionne l’écriture (Exode 24 :4) et les véhicules à roues (Exode 14 :25), dont ils disaient qu’aucun d’entre eux n’existait à l’époque. Des découvertes récentes dans la mer Rouge ont prouvé la fiabilité de l’histoire biblique de Moïse.
  2. L’ancienne ville de Pétra (au cœur du mont Séir) était pratiquement inconnue des archéologues, seule la Bible rendant compte de son existence (Ézéchiel 35 : 7). Mais tout cela a changé il y a 200 ans lorsque l’explorateur suisse Johann Burckhardt a fait la célèbre découverte de cette ville.
  3. Pendant des années, les sceptiques ont dit que la Bible n’était pas fiable parce qu’elle mentionnait la nation hittite (Deutéronome 7 :1) et des villes comme Ninive (Jonas 1 :1, 2) et Sodome (Genèse 19 :1), dont ils niaient l’existence. Mais l’archéologie moderne a désormais confirmé que les trois villes existaient bel et bien.
  4. Les critiques ont également déclaré que les rois Belshazzar (Daniel 5 :1) et Sargon (Ésaïe 20 :1) mentionnés dans la Bible n’ont jamais existé. Leur existence est désormais confirmée.
  5. À une certaine époque, les trente-neuf rois de l’ancien Israël et de Juda qui régnaient pendant le royaume divisé n’étaient vérifiés qu’à partir des récits bibliques, de sorte que les critiques les accusaient de fabrication. Mais ensuite, les archéologues ont découvert des documents cunéiformes mentionnant plusieurs de ces rois.
  6. Une prophétie biblique prédit correctement la destruction de l’ancienne ville de Tyr (Ézéchiel 26 : 3-5).
  7. Babylone a été fouillée en 1898. Les découvertes archéologiques confirment la véracité des prophéties bibliques concernant cette grande ville (Ésaïe 13 : 19-22).

          

A Son service,

Équipe BibleAsk

Leave a Comment