Pourquoi David a-t-il été jugé pour avoir effectué un recensement militaire d’Israël?

This page is also available in: English (Anglais) العربية (Arabe) हिन्दी (Hindi)

L’histoire du roi David effectuant un recensement militaire de sa nation se trouve dans 2 Samuel 24. Le roi David a ordonné à Joab, son commandant d’armée, de «Allez, dénombrez Israël et Juda» (verset 2). David avait augmenté sa fierté et sa confiance en lui grâce à son succès national nouvellement acquis. Il était déterminé à atteindre la grandeur du monde et avait l’espoir d’être comme les nations voisines. Ces raisons l’ont poussé à faire un recensement militaire de son peuple.

C’est en fait Satan qui a suscité la fierté et l’ambition qui ont conduit le roi d’Israël à prendre des mesures pour augmenter la taille de son armée dans le but d’étendre les frontières d’Israël par de nouvelles conquêtes militaires. David a oublié comment Dieu l’a délivré de tous ses ennemis (2 Samuel 22).

Dieu condamne David de son péché

Alors que le recensement se déroulait, David a commencé à réfléchir aux conséquences de ce qu’il avait fait et il savait qu’il commettait une erreur. C’est l’Esprit de Dieu qui l’a condamné et lui a révélé l’erreur de sa décision. Car sa force ne se trouvait pas dans le nombre mais dans la puissante puissance de délivrance de Dieu. C’est la main de Dieu qui a apporté le succès des nations et non les armes des hommes.

David demande pardon

David a été reconnu coupable de son péché d’avoir fait un recensement et il a avoué son erreur devant Dieu et a demandé pardon en disant: «Et le coeur de David le reprit, après qu’il eut dénombré le peuple; et David dit à l’Éternel: J’ai grandement péché dans ce que j’ai fait; maintenant, ô Éternel, fais passer, je te prie, l’iniquité de ton serviteur, car j’ai agi très-follement.»(verset 10). Après le recensement, le nombre en Israël était de huit cent mille braves qui tiraient l’épée, et les hommes de Juda étaient de cinq cent mille hommes (verset 9).

Le jugement de Dieu sur le recensement de David

Puis, le Seigneur lui dit par l’intermédiaire du prophète Gad, le voyant de David: « Je t’impose l’une de ces trois choses; choisis-en une, et je te la ferai.  Et Gad vint vers David, et lui rapporta cela, et lui dit: La famine viendra-t-elle sur toi sept ans dans ton pays; ou veux-tu fuir trois mois devant tes ennemis, et qu’ils te poursuivent; ou y aura-t-il trois jours de peste dans ton pays? »(versets 11-13). David répondit: « Que nous tombions, je te prie, dans les mains de l’Éternel, car ses compassions sont grandes; et que je ne tombe point dans la main des hommes. Et l’Éternel envoya la peste en Israël depuis le matin jusqu’au temps assigné; et il mourut du peuple, depuis Dan jusqu’à Beër-Shéba, soixante-dix mille hommes. » (versets 14-15).

La raison du jugement de Dieu

Si le péché de David n’était pas immédiatement puni par Dieu, la nation tout entière serait devenue la proie de l’orgueil et de l’incrédulité. En faisant un recensement par David, le peuple, suivant l’exemple de son roi bien-aimé, aurait mis sa foi en lui-même et compté sur sa propre force plutôt qu’en Dieu. Et ce péché même aurait finalement conduit à leur défaite devant leurs nations voisines hostiles. Par conséquent, le sentiment de la nation devait être corrigé par Dieu.

À son service,

BibleAsk Team

This page is also available in: English (Anglais) العربية (Arabe) हिन्दी (Hindi)

Subscribe to our Weekly Updates:

Get our latest answers straight to your inbox when you subscribe here.

You May Also Like